Menu

Eleveurs frison

Images chevaux

Conseils pratiques

acheter un cheval

affronter l'hiver

alimentation du cheval

besoins en eau du cheval

comment dresser un cheval

entretien du cheval

les blessures

les coliques

naissance du poulain

odorat et goût chez le cheval

Races de chevaux

Annuaire chevaux

Annonces chevaux

Boutique équestre

bannière siteducheval.com


Frison

frison      frison

Ce splendide cheval noir doit beaucoup de sa beauté altière à un port de tête hors du commun. Le frison se négocie de nos jours à prix fort. Il est difficile d'en côtoyer un sans être sensible à sa beauté. Sa robe noire contribue à son modèle, tout comme ses membres puissants ornés de poils abondants.

Histoire du frison

Le frison vient de la Frise, région d'élevage des Pays-Bas. Jusqu'à une époque récente, on connaissait cette région pour la frisonne, belle vache laitière pie.

Les romains connaissaient déjà le frison. Ils considéraient ce cheval venu des régions bordant la mer du Nord comme une race plutôt laide. Le frison présentait des caractères de frugalité, d'endurance et de robustesse qui lui permirent de servir un millier d'années plus tard sous la selle des chevaliers frisons et germains.

Il fut amélioré et affiné par l'apport de sang oriental, puis de sang andalou et castillan lors de la domination espagnole aux Pays-Bas aux XVIème et XVIIème siècles.

Au XIXème siècle, la carrière du frison se développa du côté des champs de courses. Ses qualités de trotteur incitèrent éleveurs et propriétaires à le croiser avec des races plus légères et plus rapides. Le type d'origine fut peu à peu délaissé. Au début du XXème siècle, on pouvait compter les étalons frisons sur les doigts d'une main.

Ce fut la guerre qui sauva le frison. Le manque d'essence et la réquisition des véhicules remirent le frison au premier rang des animaux utilitaires. Il reprit du service à l'attelage et dans les fermes. Désormais, le frison se distingue à l'attelage, au dressage et au spectacle.

Caractéristiques du frison

Le frison est un cheval frugale et endurant. Il mange modérément et se maintient dans une forme splendide sans grandes exigences. c'est un animal très sain et résistant, d'un entretien facile..

Taille : entre 1,50 et 1,63 m pour certains lipizzans.

Robes : seul le noir sans marques blanches est admis. Une minuscule étoile en tête et quelques poils gris aux lèvres peuvent être tolérés, mais pas pour les étalons de haut de gamme.

Caractère du frison:

Le frison est docile et gentil. C'est un cheval facile à dresser et agréable à manipuler.

Aspect du frison :

Il a une encolure très haute, parfaitement attachée à des épaules larges et longues. Le garrot est bien sorti, il porte une tête importante mais sans lourdeur, expressive avec un regard vif et des oreilles mobiles.

Le corps du frison est structuré par une ossature plutôt lourde. Il est compact avec un dos court et fort. La croupe est légèrement oblique, la queue élégante, est attachée assez bas. Les crins, très fournis et légèrement ondulés se portent plutôt longs.

Ses membres sont secs avec des articulations saines et solides, la paturon est abondamment poilu. Les sabots sont durs et bien formés.

Retour menu races de chevaux

Retour menu principal - Back to home